PARIS-ROUBAIX 2019 PRÉSENTATION

10 avril 2019 par Laurent Sanson

PARIS-ROUBAIX 2019 PRÉSENTATION

L’ENFER DU NORD S’ANNONCE D’ENFER !

Après la mise en bouche des reconnaissances jeudi et vendredi et le Paris-Roubaix Challenge réservé aux cyclos la veille de l’Enfer du Nord, ce dimanche 14 avril est le grand jour pour la 117e édition du Paris-Roubaix. Peter Sagan va t-il se succéder à lui-même ? Réponse sur le vélodrome de Roubaix en fin d’après-midi après 257 km de course, dont 54,5 de pavés.

Les spécialistes connaissent la musique des pavés de Roubaix par coeur. Après un départ de Compiègne (60) qui sonne le départ de la traditionnelle échappée matinale, la vraie course débute en sortant du village de Troisvilles. Cette année, la mise en bouche est plus courte puisque le premier secteur (n°29) ne fait que 0,9 km contre 2,2 l’an dernier. Dans le deuxième secteur (n°28), les coureurs auront une pensée pour Michael Goolaert, pour qui une stèle a été installée là où il a été victime d’un arrêt cardiaque l’année dernière. Les efforts se poursuivront ensuite dans le Cambrésis, en prenant cette-fois ci une option Est qui conduira le peloton dans le sens inverse par rapport à 2018 sur les secteurs de Quiévy (26) et de Saint-Python (25), puis sur le secteur de Vertain (24) qui n’avait plus été emprunté depuis 2017.

A partir de l’entrée dans le Valenciennois, soit au secteur 23, le tracé de la Reine des classiques reste identique jusqu’au vélodrome de Roubaix. Pour autant, la carte officielle a subi une légère modification. Suite à un relevé plus précis effectué lors d’une séance de reconnaissances, la distance de la Trouée d’Arenberg (19) a été ramenée de 2 400 m à 2 300 m sans qu’aucun pavé ait été retiré. La difficulté de la première portion classée 5 étoiles, celle où la course entre les prétendants au titre prend une tournure décisive, reste donc intacte. Il faudra toujours en sortir dans le groupe de tête pour espérer lever les bras à Roubaix. Entre les deux, les explications et les coups du sort se joueront notamment sur les secteurs de Mons-en-Pévèle (11) et du Carrefour de l’Arbre (4), également évalués au plus haut niveau de difficulté.

Peter Sagan, vainqueur l’an dernier, va t-il se succéder à lui-même ? C’est le point d’interrogation tant le Slovaque ne semble pas au même niveau que l’an dernier, mais Peter a n’en doutons pas bien caché son jeu afin de lever de nouveau les bras sur le vélodrome de Roubaix sur le coup des 17 heures et d’enchaîner derrière sur les Ardennaises. Toutefois, la concurrence s’annonce comme toujours rude avec de sérieux clients tels que Greg Van Avermaet (vainqueur en 2017). Parmi les anciens vainqueurs, John Degenkolb parait en mesure de tenir son rang, ayant également triomphé sur les pavés en juillet dernier sur le Tour de France lors de l’arrivée à Roubaix. Les habitués des places d’honneur au vélodrome, comme Zdenek Stybar, Alexander Kristoff, Tiesj Benoot ou Oliver Naesen, voient mécaniquement leur côte prendre de la valeur, tandis que des jeunes comme Wout van Aert ou Nils Politt auront peut-être l’opportunité de laisser parler leur fougue.

PARIS-ROUBAIX 2019

LE PROGRAMME COMPLET

LES RECONNAISSANCES DES ÉQUIPES

Jeudi 11 et vendredi 12 avril, les équipes vont procéder aux repérages. Pendant deux jours, les 25 formations participant à Paris-Roubaix viendront reconnaître quelques secteurs pavés à vélo afin d’affiner les derniers réglages. De Peter Sagan en passant par Greg Van Avermaet, les héros de Roubaix se remettront ainsi en jambe sur les chemins de l’Enfer du Nord.

PETER SAGAN DANS LES DOUCHES

Le vainqueur de l’édition 2018 inaugura, jeudi 11 après-midi, la douche qui portera son nom dans le mythique vestiaire du Vélo Club de Roubaix. Un honneur uniquement réservé aux vainqueurs de la Reine des classiques.

PARIS-ROUBAIX CHALLENGE

Samedi 13 avril, c’est la 9ème édition de cette cyclo qui va accueillir 7 000 coureurs amateurs de 67 nationalités différentes et qui veulent battre le pavé la veille de la course des professionnels. Vainqueur de la Reine des classiques en 1994, Andreï Tchmil sera au départ pour le plaisir de tous. Trois distances sont proposées aux cyclistes : 172 km, 145 km et 70 km.

PRÉSENTATION DES ÉQUIPES

Samedi 13, les 25 équipes participant au Paris-Roubaix 2019 seront présentées sur le podium de Compiègne entre 14h30 et 16h30. L’occasion pour le public de voir de près les 175 coureurs et de s’imprégner de l’ambiance de la course à moins de 24h du départ de la 117e édition.

PARIS-ROUBAIX JUNIORS

Environ 2h30 avant les professionnels, un autre Paris-Roubaix va battre le pavé avec la course des Juniors, les futurs stars du peloton pro. Cette épreuve organisée par le Vélo Club de Roubaix compte pour la Coupe des Nations Juniors UCI avec des équipes nationales composées de jeunes coureurs ainsi que les sélections de la ligue des Hauts-de-France et de Wallonie. Départ de Saint-Amand-les-Eaux à 11h30 pour une arrivée au vélodrome de Roubaix vers 14h30 après 111 km et 17 secteurs pavés.

117e PARIS-ROUBAIX

De Compiègne au vélodrome de Roubaix, tous les endroits sont bons pour venir encourager les professionnels. Le départ sera donné à 11h depuis Compiègne (60). L’arrivée est prévue aux alentours de 17 heures sur le vélodrome de Roubaix. La course sera intégralement retransmise sur les antennes de France TV à partir de 10h50.

25 équipes, les principaux engagés
 
Afrique du Sud
Team Dimension Data : Boasson-Hagen (Nor), Eisel (Aut)
 
Allemagne
Bora-Hansgrohe : Sagan (Slq), Burghardt (All), Oss (Ita)
Team Sunweb : Pedersen (Dan), Arndt (All)
 
Australie
Mitchelton-Scott : Trentin (Ita), Mezgec (Slo), Hepburn (Aus)
 
Bahreïn
Bahrain-Merida : Haussler (Aus), Mohoric (Slo), Sieberg (All), Garcia (Esp)
 
Belgique
Deceuninck – Quick Step : Gilbert, Lampaert (Bel), Stybar (Rtc), Asgreen (Dan)
Lotto-Soudal : Benoot, Keukeleire (Bel)
Wanty Gobert Cycling Team : Backaert (Bel)
 
Émirats Arabes Unis
UAE Team Emirates : Kristoff, Byström (Nor), Gaviria (Col)
 
Espagne
Movistar Team : Roelandts (Bel), Bennati (Ita)
 
États-Unis
EF Education First : Vanmarcke (Bel), Langeveld (All), Phinney (Usa)
Trek-Segafredo : Degenkolb (All), Stuyven (Bel), Pedersen (Dan)
 
France
AG2R La Mondiale : Naesen, Vandenbergh (Bel), Dillier (Sui)
Cofidis : Laporte, Hofstetter (Fra)
Direct Energie * : Petit, Gaudin, A.Turgis (Fra)
Groupama-FDJ : Démare, Sarreau (Fra), Guarnieri (Ita)
Delko Marseille Provence KTM : Filosi (Ita), Siskevicius (Lit)
Arkea-Samsic : Greipel (All)
Vital Concept B&B Hotels : Ermenault (Fra), Boeckmans (Bel)
 
Grande-Bretagne
Team Sky : Rowe (Gbr), Moscon (Ita), Van Baarle (Hol)
 
Kazakhstan
Astana Pro Team : De Vreese (Bel), Nielsen (Dan)
 
Pays-Bas
Team Jumbo-Visma : Van Aert, Wynants (Bel), Jansen (Nor), Teunissen (Hol)
Roompot-Charles : Boom (Hol)
 
Pologne
CCC Team : Van Avermaet, Van Keirsbulck (Bel)
 
Suisse
Team Katusha Alpecin : Pollits (All), Haller (Aut)