POINT MI-SAISON 2018 FRÉDÉRIC DELCAMBRE DIRECTEUR SPORTIF

Frédéric Delcambre Directeur Sportif Roubaix Lille Métropole - photo Laurent Sanson
  • Frédéric Delcambre Directeur Sportif Roubaix Lille Métropole - photo Laurent Sanson
  • par Laurent SANSON
  • photos L.SANSON et D.R
  • juillet 2018

LE POINT À LA MI-SAISON 2018

« NOUS SOMMES AUX AVANT-POSTES »

Traditionnellement, les championnats de France sur route marquent le cap de la mi-saison, l’occasion de faire un point avec Frédéric Delcambre (Directeur Sportif) sur des Roubaisiens très en verve en cette première partie de saison 2018.


Bonjour Frédéric, quel bilan tirez-vous de cette première demi-saison 2018 ?

FD : Que du bonheur avec un groupe composé de coureurs expérimentés et de jeunes loups qui découvrent le monde des pros. L’alchimie est parfaite et le travail porte ses fruits et surtout l’ambiance est superbe dans l’équipe. Le groupe vit très bien ensemble et ceci nous le sentions dès le stage de pré-saison à Calpe en janvier. Les résultats sont une chose, mais ce qui fait aussi plaisir à voir, c’est que les Rose et Noir sont souvent aux avant-postes, à l’attaque.

Le retour inattendu de Steven Tronet dans la maison roubaisienne semble avoir fait du bien au reste du groupe ?

FD : Steven est un leader respecté et il tire l’équipe vers le haut. Son retour à Roubaix et dans la région profite également à Samuel Leroux qui s’entraîne avec lui. Avec Julien Antomarchi, nous avons deux leaders d’expérience et les jeunes bénéficient de conseils avisés.

equipe roubaix lille metropole saison 2018 photo laurent sanson

Concrètement, quelles sont vos satisfactions ?

FD : Elles sont nombreuses mais il y a tout d’abord les performances de Julien Antomarchi avec sa victoire au Grand Prix de Nogent, sa victoire d’étape sur le Tour de Bretagne, sa 9e place du général aux 4 Jours, sa 4e place aux Boucles de l’Aulne en Coupe de France, sa 5e place au CLM et son Top 10 aux championnats de France. Outre Julien, il y a aussi les sélections en équipe de France U23 de Pierre Idjouadiene pour le championnat d’Europe et le Tour de l’Avenir, ainsi que son maillot à pois de meilleur grimpeur sur les 4 Jours de Dunkerque qui est une course importante pour le RLM, notre « Tour de France ». Dans les autres satisfactions, comment ne pas être sous le charme de Thomas Joly. C’est sa première saison dans le peloton professionnel et c’est une vraie révélation. Nous avions une idée précise de son potentiel et il s’affirme comme un excellent grimpeur. Au Tour de l’Ain, mais surtout sur la Route de l’Occitanie, il a tenu la dragée haute avec des grimpeurs confirmés dans les cols pyrénéens.

equipe roubaix lille metropole saison 2018 photo laurent sanson

On parle des rouleurs-baroudeurs et grimpeurs, mais qu’en est-il des sprinteurs ?

FD : Pierre Barbier a débuté la saison sur 2 podiums en faisant 2e et 3e sur des étapes du Tour de La Provence. Il a également été retenu en équipe de France U23 avec une belle 4e place au ZLM Tour et il vient de s’offrir une belle 2e place sur le Grand Prix Monseré en Belgique dans une course 1.1 au plateau relevé. Pierre est jeune, il a du potentiel et il doit parfaire son apprentissage du haut niveau et nous l’aidons dans ce sens.

Justement, l’équipe de Roubaix est une pépinière de champions et la formation joue un rôle important ?

FD : Nous sommes des formateurs dans l’âme. C’est aussi le rôle d’une équipe professionnelle Continentale qui permet aux jeunes coureurs de découvrir le monde des pros et de s’y affirmer. Nous sommes le premier étage de la « fusée », mais ceci ne veut pas dire pour autant que la formation doit prendre le pas sur les résultats et cette saison nous le démontrons. On peut dire que le boulot est bien fait.

equipe roubaix lille metropole saison 2018 photo laurent sanson

Comment voyez-vous la deuxième partie de la saison ?

FD : D’abord par une victoire avec Julien sur le Grand Prix de Nogent et le même week-end avec le podium (2e) de Pierre Barbier au Monseré en ce début juillet. Donc on la démarre plutôt bien et de beaux rendez-vous attendent l’équipe et nos coureurs d’ici la mi-octobre, à commencer par notre participation au Tour de Wallonie fin juillet avec un superbe plateau et la Coupe de France qui va reprendre de plus belle. Les occasions ne vont pas manquer de poursuivre brillamment cette belle saison tout en préparant sereinement la prochaine.

propos recueillis par Laurent Sanson

 

SUIVEZ-NOUS

              

PARTENAIRES

mel metropole europeenne de lille

region des hauts-de-france

nord le departement